Hanna HOUDAYER a donné son premier concert d’orgue public

Concert en l’église Ste Croix, Aubusson 18 août 2019,

au profit de l’entretien de l’orgue

Hanna Houdayer d’origine polonaise fait partie de ce que l’on appelle en musique “les grands amateurs”.

C’est dire que son métier n’est pas la musique. Docteur en Médecine, convertie à la naturopathie et  ayant acquis un diplôme universitaire à Paris dans ce domaine, elle exerce sa spécialité en cabinet privé dans le 17ème arrondissement.

Pratiquant tôt la musique, étant douée dans ce domaine – elle possède l’oreille absolue – les circonstances la conduisent à délaisser le piano pour se mettre à l’orgue. Elle travaille cet instrument avec la grande organiste allemande : Helga Schauerte et pour la troisième année consécutive, elle participe au stage d’orgue de l’Académie Internationale d’Orgue Bach en Combrailles.

Frantz Avril a fait sa connaissance l’année dernière à la suite de son stage à Pontaumur. Elle est venue essayer l’orgue d’Aubusson, jouant quelques œuvres devant un petit public constitué pour l’occasion. Elle s’est prise de passion pour l’instrument. Frantz Avril, convaincu de son potentiel et séduit par l’élégance de son jeu et la qualité de ses phrasés l’a invitée à profiter de sa future venue dans la région à l’occasion de sa  participation au stage de Pontaumur l’année suivante pour donner un récital  dans le cadre d’un concert hors Festival que “Les  Amis de l”Orgue d’Aubusson” organiserait au profit de l’entretien de l’orgue.

Frantz Avril présente le concert

Promesse tenue. Dimanche 18 août 2019, près de 80 personnes se sont rendues  dans l’église Ste Croix pour écouter l’organiste. Plus de 500€ ont été récoltés pour l’entretien de l’orgue dont l’association à la charge. Le public a unanimement été enchanté par les interprétations d’Hanna Houdayer.

Le concert avait pourtant commencé sur une difficulté de départ l’obligeant à reprendre deux fois le tout début du prélude et fugue de JS Bach en do majeur  BWV 545. La musicienne s’est reprise durant l’exécution du prélude et son jeu avait atteint sa plénitude pour l’exécution de la fugue.

Portée par les applaudissements du public elle a enchaîné les autres œuvres faisant  preuve d’une qualité d’interprétation que les connaisseurs ont pu apprécier. Tout s’est déroulé  comme un ballet bien réglé: à la fin de chaque pièce, elle quittait son siège pour venir présenter debout au micro l’œuvre suivante pendant que Frantz Avril et Guy Brasseur, vice – président de l’association assuraient les rôles d’assistants, préparant les registres pour le morceau suivant s’aidant d’ un plan établi sur tableur par le mari de l’organiste. Il faut dire que le couple est venu à l’église toute la semaine du concert pour répéter et mettre au point les registrations des pièces.

Hanna joue sur le récit ( clavier supérieur )

L’organiste a joué des morceaux de J.S. Bach , J. Pachelbel, F.Couperin de l’époque baroque, donnant aussi à entendre deux œuvres de notre époque, l’une dans le style de J.S. Bach de Reiner Gaar et l’autre en bouquet final de Hans Leitner: une œuvre forte qui a saisi et enthousiasmé l’auditoire. Il s’agissait d’une toccata du nom d’Egedacher construite avec les notes E mi, G sol, E mi, D , A la, C do, H si, E mi, R qui composent le nom d’un célèbre facteur d’orgue honoré par le compositeur dans son œuvre. Les dernières registrations mises en jeu à la fin de la toccata ont permis d’apprécier toute la puissance et la richesse des timbres de l’orgue de l’église Ste Croix. Longuement applaudie, Hanna Houdayer a donné en bis un prélude plus apaisant de Gabriel Pierné.

Après le concert, une bonne partie du public est restée pour faire plus ample connaissance avec l’orgue et la musicienne.

A tout point de vue, cette manifestation hors Festival s’est montrée enrichissante pour le public et l’association.

Hanna Houdayer ovationnée par le public

Voir aussi : article paru dans le journal La Montagne du 22.08.2019